Il s’agit d’un temps où différentes orientations peuvent s’offrir à nous et différer en fonction des individus. Dans mon cas, un travail intérieur profond fut nécessaire. Le bilan de nos forces et de nos faiblesses, tant professionnelles que personnelles, mène à des choix qui se concrétiseront dans la prise de mesures concernant l’environnement externe. Diane Bernier dit justement que c’est l’étape dont la durée est la plus difficile à prédire ; elle ne répond pas aux contraintes externes. Cette période cruciale a été décrite comme la plus douloureuse à cause de l’incertitude et du doute qu’elle comporte ainsi que de la difficulté d’agir dans ce contexte. Sous-jacente aux modifications de comportements, d’attitudes ou de décor, on trouve la description explicite ou implicite d’un changement dans les valeurs. Celle que la majorité des personnes doit mettre de côté concerne la perfection dans le travail : être capable de tout, tout le temps.

La deuxième valeur remise en question concerne un certain idéalisme en regard des causes sociales et des luttes institutionnelles. Les personnes portent un regard critique sur ce qu’elles perçoivent comme leur naïveté antérieure et perdent l’intérêt vis-à-vis de certains engagements passés jugés excessifs. La principale valeur de remplacement concerne l’importance de conserver une vie personnelle, et de mettre des limites à l’activité de travail. Les relations et les intérêts personnels ou plus simplement, des moments de solitude, sont devenus très importants. La deuxième valeur prioritaire devient celle du plaisir au travail. Chacun le trouve de façon différente : le contact humain, les nouveaux apprentissages, le défi, les responsabilités, etc.

Après avoir vécu une lente restauration de ma santé, je lui accordais maintenant une attention particulière. La reprise de contact avec le monde du travail se fait sur un mode exploratoire : une recherche de possibilité d’emploi qui soit en accord avec les nouvelles valeurs. Cette étape est plutôt longue : de six mois à deux ou trois ans selon les médecins. L’exploration se présente sous deux modalités principales : les démarches de recherche d’emploi et les emplois à l’essai. Ces derniers se réalisent en dehors du milieu de travail habituel ou à l’intérieur de l’organisme employeur par mutation de poste. Cette période est marquée à la fois par la prudence et la détermination. Si certaines personnes réussissent à obtenir de bonnes compensations financières au moment d’une démission, d’autres, plus nombreuses, se retrouvent sans revenu et éprouvent de grandes difficultés pour survivre décemment.

 

Phase 5 : La rupture
Phase 6 : Le nouveau projet

 

Envie d’en savoir plus?

Découvrez le livre « Aux confins de l’épuisement professionnel » de Sophie Chassende.

Extrait et vente du livre sur www.surmenage.net