Les chercheurs connaissent mal les causes de la fibromyalgie, mais il a été suggéré que divers facteurs auraient un rôle à jouer. Chez certaines personnes, la fibromyalgie se développe progressivement, sans cause apparente. D’autres attribuent son apparition à des causes diverses : troubles articulaires dans la région cervicale et lombaire, accidents de voiture, blessures accidentelles, maladies virales, intervention chirurgicale, infections, choc émotif ou stress physique ou émotif. Si votre médecin croit que vous êtes atteint de fibromyalgie, il vous enverra peut-être voir un rhumatologue. Le rhumatologue est un médecin qui a reçu une formation spéciale pour diagnostiquer et traiter les problèmes reliés aux muscles, aux articulations et aux os. Votre médecin procédera peut-être à un examen physique. Il vous demandera si vous ressentez de la douleur dans tout le corps depuis trois mois ou plus. Il palpera peut-être aussi certains points de votre corps pour déterminer s’ils sont sensibles au toucher. Il n’existe aucun moyen de guérir la fibromyalgie, mais un certain nombre de mesures peuvent être prises pour la maîtriser. Renseignez-vous le plus possible sur ce syndrome. Adressez-vous à des personnes qui se spécialisent dans les soins aux arthritiques pour obtenir les renseignements dont vous avez besoin. Le traitement vise à soulager la douleur et les autres symptômes. Il est très important de poser un diagnostic précis, parce qu’il existe divers moyens de maîtriser la plupart des formes d’arthrite. Pour que le diagnostic de la fibromyalgie puisse être posé, il faut que la personne ait éprouvé des douleurs généralisées depuis au moins trois mois. Ces douleurs doivent se situer tant en haut qu’en bas de la taille et tant du côté gauche que du côté droit du corps. De plus, la personne atteinte doit présenter une sensibilité significative à au moins 11 des 18 points sensibles. Ces points sont situés en des endroits spécifiques du corps (notamment, le cou, le dessus des épaules, la partie supérieure externe des fesses et l’articulation de la hanche, le genou) et sont considérés actifs lorsqu’une légère pression suffit à déclencher la douleur. En plus de ressentir des douleurs généralisées ainsi qu’une sensibilité au toucher, nombre des personnes atteintes de fibromyalgie ont également une variété d’autres symptômes. Comme ces manifestations sont également symptomatiques à d’autres types d’arthrite, votre médecin vous fera peut-être faire des analyses de sang, des radiographies et d’autres analyses de laboratoire. Ces tests visent à déterminer si d’autres maladies sont présentes, mais n’ont pas pour objectif précis de diagnostiquer la fibromyalgie. Certaines personnes, qui ont des douleurs généralisées, ou des douleurs localisées dans une partie du corps, mais qui ont moins de 11 points sensibles sur 18, peuvent également avoir plusieurs des symptômes de la fibromyalgie. Elles bénéficieront aussi du traitement, même si on n’a pas diagnostiqué chez elles une fibromyalgie. Si vous êtes atteint de fibromyalgie, divers traitements peuvent contribuer à soulager la douleur et les autres symptômes. Il est essentiel que vous preniez une part active au plan de traitement prescrit par votre médecin.